Notre région


Propriano


Très ancienne place, recherchée pour l'abri naturel que constitue le rocher de Scoglio Longo ; Propriano témoigne encore de la présence grecque et romaine grace aux sépultures et vestiges que l'on trouve dans l'îlot de Poraja et aux environs de la ville.

La Ville moderne à fleur d'eau se trouve face à l'incomparable golfe de Valinco. La ville vieille est constituée du Hameau de Tivolaggio, groupé sur un contrefort granitique : quelques maisons anciennes, un vieux four, restes de moulin à vent.

Plage du Lido


Derrière le port du commerce, au-delà du phare du Scoglio Longo, se trouve la plage du Lido prolongée par celle du Corsaire.

Plage de Capu Laurosu


Superbe étendue de plage de sable de 4 km de long. Le coin est sauvage et nous nous y promenons toute l'année. Le fleuve Rizzanese se jette en son milieu. Parkings.

SARTENE


La plus corse des villes corses » selon Prosper Mérimée, Sartène domine le golfe du Valinco et offre un panorama exceptionnel jusqu'aux aiguilles de Bavella.

Cette « Ville d'Art et d'Histoire » vous fera découvrir un patrimoine urbain, religieux, naturel d'une grande diversité et d'une grande richesse.

A ne pas manquer : l'église Santa Maria Assunta, la mairie (ancien palais des gouverneurs génois), l'échauguette dernier vestige du rempart ceinturant la ville au XVème , la place de la libération dite « Porta » rendez vous des sartenais, la vielle ville, le musée de la préhistoire.

Visitez la ville avec des audio guides en 1h30. Location à l'office de tourisme de Sartène +33(0)4 95 77 15 40 Le « Catenacciu » littéralement « l'enchainé » vous fera revivre l'ascension du christ au Mont Golgotha dans la ferveur religieuse de centaine de pèlerins venus de toute la Corse. Le carnaval de la Corse entame dès le mois de mai pendant 4 jours de liesse le début d'une longue saison festive : chants corses dans le théâtre de verdure, animation de rue durant les shoppings de nuit, marchés locaux ...

PLACE PORTA

PORTO POLLO


Autrefois simple abris de pécheurs, naturellement situé au nord du golfe du Valinco, est maintenant un port de plaisance à part entière faisant partie de la commune de Serra Di Ferro.

Découvrez la magnifique plage de Cupabia, véritable zone de détente, espace naturel prestigieux, divers étangs et zones humides protégés.

A ne pas manquer : Deux tours génoises, Capriona et Campannedda qui surveillent les environs, la fête de Porto Pollo (pâques), un sentier de randonnée Mare e Monti Sud dont une étape part par Porto Pollo.

OLMETO


Idéalement situé sur les hauteurs du golfe du Valinco, Olmeto offre une vue des plus convoitée de la microrégion.

Sur la commune, profitez des sources thermales de Baracci (actuellement en travaux), et des nombreuses plages.

Les deux tours génoises (Calanca et Micalona) que vous pourrez admirer le long des côtes.

A ne pas manquer : l'église (Santa Maria) d'architecture romane, découverte des ruelles tortueuses et chargées d'histoire du vieux village, la dernière maison de Colomba Carabelli-Bartoli, visible uniquement de l'extérieur, vous rappellera sans doute le roman éponyme de Prosper Mérimée... à la sortie Est du village, un sentier permet d'atteindre la chapelle du Saint-Esprit, un édifice roman (pèlerinage le lundi de Pentecôte).

VIGGIANELLO


Située en partie sur la rive droite du Rizzanese, cette commune surplombe la baie de Propriano .
Le panorama ravira les amateurs de photographie ou tout simplement les amoureux du golfe du Valinco.

De même les vieilles ruelles du village offrent à la visite un patrimoine typique témoignant de la vie d'autrefois dans les villages corses.

A ne pas manquer : L'église Saint Sauveur datant du XIXème siècle dotée de contreforts, son porche de style roman, son plafond composé de fresques de style baroque, ainsi qu'un clocher à lanternon.

SAINTE MARIE FIGANIELLA


Ce village se situe sur les hauteurs de la vallée de Baracci, entre chaine de montagnes et forêts.
Les plaines et montagnes environnantes sont très accueillantes. Départ de balades vers les villages avoisinants.

A ne pas manquer : l'église romane « Santa Maria » classée Monument Historique en 1927, qui présente de magnifiques sculptures extérieures dans un style roman.

En continuant la D19 passant par le « Col de Sio », haut lieu de la résistance durant la 2eme guerre mondiale, la route D 557, serpente à travers la forêt domaniale qui vous mènera à droite vers Olmeto et à gauche Propriano.

BELVEDERE CAMPOMORO


La commune est située à la sortie Sud du golfe du Valinco et marque par sa belle plage de sable blanc, cet ancien petit port de pêche a gardé toute son authenticité. C'est un excellent port abris où de nombreux bateaux trouvent refuge toute l'année.

Vous prendrez plaisir à marcher le long de l'anse naturelle en longeant la plage et le bord de mer sur un parcours aménagé, la place du village vous ravira par le charme de sa petite chapelle et l'entrelacement de ses vieilles bâtisses.

La tour génoise de Campomoro (classée monument historique) est un lieu que vous ne devrez manquer sous aucun prétexte. Patrimoine incontournable du Valinco, Son enceinte en étoile et la vue qu'elle offre sur le golfe et au delà vers Ajaccio sont inoubliables. Ouvert d'avril à septembre.

Vous pourrez vous balader le long des côtes et des sentiers de randonnée sur le domaine du conservatoire du littoral, grand site naturel classé (Natura 2000).
Et pratiquer également la plongée sous marine, randonnée en kayak, ou encore vous arrêter dans un restaurant en bord de plage.

Aiguilles de Bavella


Les aiguilles de Bavella (I Forchi di Bavedda en corse) dominent le col du même nom (Bocca di Bavedda, 1 218 m) reliant l'Alta Rocca à la côte est de la Corse. Le massif est moins élevé et pourtant bien plus fréquenté que celui des aiguilles de Popolasca. Le site se caractérise par des pics déchiquetés, de grandes murailles rocheuses et des pins tordus par le vent.

Au cœur du massif de Bavedda, on trouve les 7 tours d'Asinau (les aiguilles de Bavedda proprement dites, anciennement numérotées du sud au nord)

SAINTE LUCIE DE TALLANO


Situé à 460 mètres d'altitude, tourné vers le golfe du Valincu, ce village est étonnant par l'ensemble architectural que forment les hautes maisons de granit organisées en ruelles étroites.

Situé à 460 mètres d'altitude, tourné vers le golfe du Valincu, ce village est étonnant par l'ensemble architectural que forment les hautes maisons de granit organisées en ruelles étroites.

Fief des seigneurs de la Rocca jusqu'à l'assassinat du comte Rinuccio en 1511, elle fut la capitale féodale de la Rocca et de la pieve de Tallano. Le quartier de Cudetta (la colline), noyau primitif du village ruiné au début du XVIème siècle par Gênes, possède de vieilles maisons reconstruites au même siècle sur les fondations médiévales du village.

Une légende dit que le mot Attalà viendrait de l'exclamation d'un chef arabe s'écriant : "At Hallàh" se traduisant par "c'est un don de Dieu". Mais on pense aussi que cela proviendrait du fait qu'en langue corse, il désigne un versant pentu. Quoi qu'il en soit les deux origines ne sont pas incompatibles : la terre y est généreuse, c'est le terroir d'une remarquable oliveraie qui couvre plus de 80 hectares.

Ici, les olives sont récoltées à pleine maturité et donnent une huile dorée aux nombreuses vertus. Chaque année au début du mois de mars, à l'occasion de sa " Festa di l'olio novu " (fête de l'huile nouvelle), Sainte Lucie célèbre l'oléiculture.

A l'entrée sud du village, en venant de Sartène, le quartier de Ricciaghja dit aussi Ricciadia devrait son nom à un fortin " hérissé "...qui l'aurait précédé. Quartier récent, la Bastiglia abrite de hautes maisons en granit. Au centre du village, la Piazza di l'Ulmu (la place de l'Orme), était autrefois le jardin du curé de Santa Lucia. Offrant un point de vue sur le hameau de Poghju, on y trouve une imposante fontaine du XIXème (1875) et un " précieux " monument aux morts.

C’est la Porte de l’ALTA ROCCA ..

Afficher le téléphone
Envoyer un message

* Champs obligatoires